Pourquoi choisir une débroussailleuse thermique ?

Vous avez une propriété avec un terrain et vous constatez que mauvaises herbes et broussailles poussent bien plus vite que les légumes. Mais comment garder votre terrain propre alors que tondre la pelouse prend déjà une bonne partie de votre temps libre tout au long de l’été ? La solution est de trouver l’outillage qui vous facilitera la tâche, que ce soit un coupe-herbe ou une grosse débroussailleuse thermique Stihl.

Une tondeuse à gazon, bien sûr et un coupe-bordure, vous avez aussi ?

Si vous avez semé une pelouse, vous possédez probablement une tondeuse à gazon mais peut-être réalisez-vous les finitions à la main. Ce travail vous fatigue et nécessite beaucoup de temps surtout si la pelouse est entourée de bordures, traversée par une allée ou encore parsemée ici et là de massifs floraux. Pensez à acheter un coupe-bordure et tout ce travail éreintant ne sera plus qu’un mauvais souvenir. Avec cet outil super léger, fini de vous accroupir pour couper les herbes là où la tondeuse n’est d’aucun secours.

Le coupe-bordure est la plus petite débroussailleuse mais elle suffit pour les menus travaux au jardin s’il ne dépasse pas 500 m². Grâce aux fils de sa tête faucheuse, l’herbe est coupée sur 20 à 35 cm. Les coupe-bordures thermiques ont fait leur apparition il y a quelques années seulement. Seuls les modèles électriques existaient auparavant, d’abord avec câble et ensuite avec batterie, leur puissance variant de 250 à 1000 W. Si vous ne connaissez pas encore le coupe-bordure thermique, rendez-vous sur smaf-touseau.com/ où vous découvrirez le rotofil Stihl dont la cylindrée ne dépasse pas 27,2 cm³, rotofil étant parfois utilisé pour désigner le coupe-bordure.

Les débroussailleuses pour terrains moyens

Quand le terrain fait entre 500 et 2000 m², le coupe-bordure est insuffisant. Il vous faut un outillage plus puissant, au moins une débroussailleuse portative. Elle assure le même travail que le coupe-bordure mais taille également les ronces, les broussailles et les hautes herbes qui envahissent le terrain. Vous devez alors utiliser une lame et non des fils. Si vous préférez un outil électrique, mieux vaut le modèle à batterie à moins d’avoir un câble suffisamment long pour le brancher sur secteur. La débroussailleuse portative existe aussi en version thermique, dotée d’un moteur à 2 ou 4 temps dont la cylindrée varie de 30 à 43 cm³.

Pour les terrains mesurant jusqu’à 5000 m², il devient difficile de travailler avec un outil de coupe autre qu’une débroussailleuse à dos. Le moteur, toujours thermique, se trouve non plus sur le bras de l’appareil mais dans un harnais porté sur le dos. En allant sur le site renseigné plus haut, vous avez dû voir une telle débroussailleuse stihl. Le moteur à 2 ou 4 temps est plus puissant et plus lourd, de 8 à 10 kg. Sa cylindrée oscille entre 40 et 65 cm³. Un tel appareil de coupe est nécessaire pour traiter les grands terrains surtout s’ils sont accidentés ou en pente. Il peut débroussailler les talus et les sous-bois.

Grands terrains, grands moyens !

Une grande propriété, c’est bien mais cela occasionne beaucoup de travail. Dans les départements où les incendies de forêt sont fréquents, la loi oblige les propriétaires à débroussailler leur terrain s’il est distant de moins de 200 mètres d’une forêt. Le débroussaillement est obligatoire sur 50 m autour de l’habitation et 10 m de part et d’autre des chemins privés afin de limiter la propagation en cas d’incendie.

Dès que la superficie d’un terrain dépasse 5000 m², une débroussailleuse à roues est conseillée. Toutes sont thermiques avec moteur à 4 temps. Il y a la débroussailleuse tractée dont la cylindrée monte jusqu’à 200 cm³. Cet engin très mobile monté sur roues a une largeur de coupe avoisinant 65 cm. Aucun roncier, aucune broussaille pas plus que l’herbe dense ne résiste à cet appareil. Il existe un modèle mixte capable de tondre le gazon et d’effectuer de gros travaux de débroussaillement. Et enfin, la débroussailleuse auto-portée très puissante, de 250 à 400 cm³ dont la largeur de coupe atteint 1 mètre. Cet engin-là est réservé aux tout grands terrains, aux professionnels ou à ceux qui peuvent se le permettre.

Parlons du moteur thermique

Le moteur électrique est bien connu puisqu’il est présent dans la majeure partie des électroménagers. Les moteurs thermiques à 2 ou à 4 temps, n’étant pas utilisés à l’intérieur, sont donc moins connus. Bien sûr, il n’est pas nécessaire d’être mécanicien pour utiliser une débroussailleuse, mais quelques notions permettent d’orienter votre choix. Le moteur à 2 temps n’a qu’un seul réservoir dans lequel vous versez un mélange d’essence et d’huile. Dans le cas du moteur à 4 temps, il y a un réservoir à essence et l’huile, elle, est versée dans le carter du moteur.

Le moteur à 2 temps est plus léger puisqu’il n’a qu’un seul réservoir et pas autant de pièces nécessaires pour son fonctionnement. Son entretien est très restreint. Et puisqu’il n’y a pas de circuit d’huile, vous pouvez, sans problème, tenir votre débroussailleuse dans toutes les positions. Le cycle de fonctionnement plus court du moteur à 2 temps assure, à cylindrée égale, une puissance supérieure à celle du moteur à 4 temps. Le 2 temps est plus vif, plus précis et plus dynamique.
Les principaux avantages du moteur à 4 temps sont sa bonne résistance en cas de travaux de longue durée, sa longévité et sa plus faible consommation d’énergie.

Alors, moteur électrique ou moteur thermique ?

Il y a quelques années, tous les coupe-bordures étaient électriques, soit filaires, soit avec batterie. Un tel appareil convient pour les petits travaux de jardin autour de la maison car le fil limite les déplacements et la batterie n’a qu’une capacité limitée. Maintenant, il existe des coupes-bordure avec un tout petit moteur thermique. Concernant les débroussailleuses portatives, vous avez le choix entre les 2 types de moteur. Si vous avez ouvert le lien renseigné plus haut, vous avec vu que chez Stihl les débroussailleuses sont souvent thermiques, peut-être sont-elles plus demandées ?

Les modèles puissants sont uniquement thermiques. Reste à choisir entre le moteur 2 temps et le 4 temps pour la débroussailleuse portative et celle à dos. Le premier est plus léger, plus réactif, il ne nécessite pas d’entretien et peut être utilisé en tous sens. Par contre, il pollue plus, consomme plus, il est plus fragile et vit moins longtemps que le moteur à 4 temps. Ce dernier a plus d’endurance et consomme peu. L’inconvénient c’est qu’il nécessite de l’entretien : vérification du niveau d’huile, vidange annuelle, remplacement de la bougie et lavage du filtre à air.