Quels sont les bienfaits de l’échinacée ?

L’échinacée a de hautes tiges avec des fleurs violettes ou roses et un cône central qui ressemble à un peigne avec des épines. Cette herbe a été utilisée à travers l’histoire pour de nombreux maux. L’échinacée est aujourd’hui considérée comme l’une des herbes les plus populaires. Il est utile, entre autres, dans la lutte contre le rhume, ainsi que contre l’acné persistante. La longue liste de ses avantages ne s’arrête pas là. Que faut-il savoir d’autres sur l’échinacée?

Qu’est-ce que l’échinacée?

L’échinacée est une plante appartenant à la famille des astéracées, originaire d’Amérique du Nord. Aujourd’hui, il est également cultivé en Asie et en Europe. La botanique distingue jusqu’à neuf espèces d’échinacée, dont trois sont utilisées en médecine. En médecine, l’échinacée la plus couramment utilisée est l’échinacée violette, parfois aussi à feuilles étroites et pâles. L’échinacée est également une plante ornementale. Ses propriétés curatives ont déjà été utilisées par les Indiens vivant en Amérique du Nord. L’utilisation de l’echinacea purpurea feuille est recommandée pour renforcer l’immunité et traiter les rhumes. Il est extrêmement utile dans divers types d’affections cutanées. Dans les jardins, il est apprécié non seulement pour sa belle apparence, mais aussi pour sa résistance aux basses températures. L’échinacée contient de nombreuses substances qui ont un effet positif sur la santé humaine. Sa composition comprend, entre autres, l’acide caféoyltartrique, qui est un dérivé de l’acide caféique. L’acide caféoyltartrique a un effet très positif sur le système immunitaire : il a des propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et antivirales, et détruit également les champignons. Quels sont exactement les bienfaits echinacea ?

Echinacea bienfaits : renforcer l’immunité

En médecine naturelle, l’échinacée (en particulier le violet) est considérée comme l’un des moyens les plus précieux d’augmenter l’immunité du corps. L’échinacée est recommandée non seulement pour les personnes en bonne santé pour prévenir d’éventuelles infections, mais également dans les états d’épuisement et de faiblesse du corps, par exemple lors de l’administration à long terme d’antibiotiques. Ses effets immunitaires sont confirmés puisque l’apport prophylactique de cette herbe réduit le risque de développer un rhume de 35 (dans le cas d’une infection à rhinovirus) à 58 pour cent (dans le cas d’une infection par d’autres virus responsables du rhume). En plus, la combinaison de l’échinacée et de la vitamine C réduit le risque de 86%. Il faut confirmer que l’échinacée renforce l’immunité en améliorant le processus de phagocytose (captant et absorbant les virus et les bactéries par les cellules du système immunitaire) et en stimulant les leucocytes à sécréter des substances antivirales. Pour prévenir les rhumes, il est recommandé de prendre les préparations à base d’échinacée pendant 3-4 semaines (à l’exception des pastilles, qui doivent être prises pendant un maximum de 10 jours). Après un mois, une pause de 14 jours est recommandée.

Plante echinacea bienfait : pour le rhume

L’échinacée est disponible sous diverses formes: herbes séchées, extraits liquides, comprimés, gélules, jus, thé, onguents et lotions. Il peut être combiné avec d’autres herbes. Vous pouvez l’obtenir dans la plupart des pharmacies, épiceries ou magasins d’aliments naturels. L’atténuation du rhume est un bienfait echinacea. La prise d’échinacée pendant un rhume raccourcit la durée de la maladie d’un jour et demi – la toux, les maux de tête et les écoulements nasaux disparaissent plus rapidement. Néanmoins, il existe encore des spécialistes qui nient l’efficacité de l’extrait d’échinacée dans la prévention et le traitement des infections automnales ou hivernales. Tout cela parce que dans le passé, dans les tentatives de prévention des rhumes induits expérimentalement, l’échinacée n’a pas réduit l’incidence, raccourci la durée de la maladie ou altéré son évolution.

De quoi avez-vous besoin pour préparer une teinture d’échinacée maison contre le rhume et la grippe? Vous n’avez besoin que de quelques ingrédients. Préparez un quart de tasse de fleurs d’échinacée séchées, 1 litre de vodka ou de rhum, un grand bocal en verre. Mettez l’échinacée séchée dans un grand pot puis versez l’alcool dessus. Fermez bien le pot et placez-le dans un endroit chaud pendant 4 à 6 semaines. N’oubliez pas de secouer le contenu du pot tous les jours et de bien mélanger.

Autres bienfaits echinacea : pour les boutons de fièvre, les brûlures et l’acné

La phytothérapie moderne recommande l’utilisation de l’échinacée dans le traitement de l’herpès, de l’eczéma, de la dermatite atopique, des brûlures, des plaies et des ulcères de jambe. Les scientifiques ont confirmé ses effets curatifs dans les maladies de la peau. La pommade au jus d’herbe d’échinacée fraîche a été utilisée pour traiter l’inflammation cutanée et d’autres inflammations. Une récupération complète a été observée dans plus de 85 pour cent des cas, tandis que les effets secondaires ne se sont produits que dans environ 2 pour cent. L’échinacée est également utile dans le soin de tous les types de peau, car elle possède entre autres des propriétés régénérantes, antirides, lissantes, hydratantes et protectrices. Cependant, en raison de ses propriétés antibactériennes et cicatrisantes, il convient mieux aux peaux grasses et à tendance acnéique. Les personnes aux prises avec l’eczéma et l’inflammation devraient atteindre, entre autres, aux toniques et gels à base d’échinacée.

Cependant, il faut noter que l’échinacée ne convient pas aux enfants de moins de 12 ans, car elle provoque souvent des allergies chez les plus jeunes. L’allergie à l’échinacée peut apparaître sous forme d’éruption cutanée, de démangeaisons, de gonflement et, dans les cas extrêmes, peut entraîner des troubles respiratoires et un choc anaphylactique.